RADIO(S)



Le gouvernement compte prendre plusieurs mesures pour s'attaquer à certaines dispositions de la haute fonction publique, vous révèle franceinfo vendredi 15 mars. Ces mesures seraient intégrées à la réforme de la fonction publique présentées dans trois semaines.  

Interdire le cumul d'un salaire et d'une retraite

Le ministère de la Fonction publique entend d'abord mettre fin au cumul d'une retraite avec un salaire. Les différentes retraites cumulées en tant qu'élu devenu haut fonctionnaire ne seraient perçue qu'à sa retraite. C'est la révélation du salaire du Défenseur des droits qui avait fait polémique au mois de janvier. Jacques Toubon touche ainsi 15 000 euros par mois, en plus de ses pensions de conseiller d'État, de parlementaire et de conseiller de Paris.  

Plus de transparence sur les salaires

Le gouvernement veut ensuite instaurer plus de transparence sur les salaires des hauts fonctionnaires, sans pour autant les plafonner.

Obliger les meilleurs élèves de l'ENA à aller sur le terrain

Enfin, l'École nationale d'administration est également dans le viseur du ministère. Il souhaite obliger les meilleurs de l'ENA à aller sur le terrain pendant plusieurs années. Ensuite seulement, s'ils font leurs preuves, ils pourraient intégrer les grands corps de l'État, comme l'inspection des Finances, le Conseil d'État ou la Cour des comptes. Selon les informations de franceinfo, ces mesures pourraient intégrer la réforme de la fonction publique qui doit être présentée d'ici trois semaines et votée avant l'été.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/retraite/info-franceinfo-le-gouvernement-va-prendre-plusieurs-mesures-pour-reformer-la-haute-fonction-publique_3233573.html#xtor=RSS-3-[politique]
Partager