RADIO(S)



Drapeaux basques (illustration). 
Drapeaux basques (illustration).  (MAXPPP)

C'est l'histoire d'une bande de copains. Partis de rien, du plus bas niveau du rugby français. La vie ne les a pas épargnés. En deux ans, ce petit club de rugby d'Arcangues-Bassussarry, dans le Pays Basque, a perdu deux des siens. Emportés par une maladie, plus mesquine qu'une fourchette dans les yeux, plus douloureuse qu'un plaquage cathédrale, le cancer. Pour eux, pour leurs frères, les rugbymen d'Emak Hor sont allés chercher un titre de champion de France de première série. Le premier de l'histoire du petit club basque en 34 ans. Ils ont gagné ce bouclier en juin 2018 mais un documentaire vient de sortir, en janvier, pour retracer leur jour de gloire.

Du rugby de clocher 

Loin des Champs-Elysées, sans bus à impériale, sans Alexandre Benalla, l'équipe victorieuse a traversé les rues du village, triomphants, sur la remorque d'un tracteur. 

Ces 43 minutes racontent le rugby de clocher, le rugby du dimanche après-midi, des profs, des agriculteurs, des charpentiers et des avocats sur le terrain. Tous chaussent les crampons par plaisir, pour les copains, les frères partis trop tôt. En ce lendemain de crunch transformé en crash, le XV de France humilié dimanche 10 février par l'Angleterre en tournoi des six nations (44-8), on ne saurait trop conseiller ce documentaire à tous les amateurs de rugby qui ont mal à la tête et à leur petit coeur.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/la-medaille-du-jour/la-medaille-du-jour-un-petit-club-basque-de-rugby-devenu-champion-de-france-de-1ere-serie_3164099.html#xtor=RSS-3-[sports]
Partager